07 82 53 18 71 contact@enzio-jaskula.fr

les infos du NEt

Actualités du web

Arenametrix lève 2,5 millions d’euros pour sa plateforme de data marketing dédiée à l’entertainment

par | Oct 26, 2018 | articles |

Cette solution en mode SaaS compte une centaine de clients et se différencie des outils généralistes grâce à ses partenariats avec des billetteries.

« Avec leur data, la plupart des producteurs de spectacles sont assis sur une mine d’or inexploitée. Le secteur manque de digitalisation en comparaison du e-commerce« . Fort de ce constat, Ludovic Bordes, avec son associé Kevin Vitoz, a fondé en 2015 Arenametrix. Aujourd’hui, la start-up de ces deux diplômés en data science de l’ENSAE et d’HEC entrepreneurs annonce lever 2,5 millions d’euros auprès de Newfund, Kima Ventures, Bpifrance, Publicis et de business angels.

Exclusivement dédiée au secteur de l’entertainment, la plateforme en mode SaaS permet de collecter, traiter et centraliser l’ensemble des données (billetteries partenaires, boutiques en ligne, livres d’or…). Le but : effectuer ensuite une vaste panoplie d’actions digitales comme les newsletters, le mailing, les SMS, du marketing automation, du retargeting, de l’analyse des ventes ou encore de la prévision des pics de ventes. « Nous cherchons aussi de nouveaux publics en search, en display ou encore sur Facebook, Instagram et Snapchat », complète Ludovic Bordes.

« Nous recherchons des data scientistes et des sales managers »

Qui dit levée de fonds dit développement. Arenametrix compte aujourd’hui une quinzaine de collaborateurs. Ils seront entre 5 et 10 de plus d’ici un an. « Nous recherchons des data scientistes et des sales managers pour développer notre présence en Europe de l’Ouest », détaille Ludovic Bordes. Présent en France, au Royaume-Uni, en Belgique et en Suisse, la société prévoit de se déployer en Allemagne, en Espagne et en Italie dans les deux ans via une personne sur place dans chacun de ces pays. Cette levée assurera aussi le développement de l’IA, essentielle à l’enrichissement des données de la plateforme et à la prédiction des ventes.

La société prévoit de se déployer en Allemagne, en Espagne et en Italie dans les deux ans

Déjà connecté à de nombreuses billetteries comme Weezevent, Digitick, Vivaticket ou encore Sécutix, Arenametrix espère aussi multiplier et approfondir les partenariats avec ce tour de table. L’entreprise se dit en règle avec le RGPD, ne communique pas son chiffre d’affaires mais compte déjà une centaine de clients dont le Théâtre du Châtelet, la Fédération Française de Handball, le Stade Français, le Musée Grévin ou encore le festival des Francofolies. Le coût de la solution : un engagement d’un an, un premier paramétrage à partir de 500 euros (bien plus pour les plus gros clients) et une licence annuelle à partir de 1 500 euros.

Les autres articles

Comment Facebook aide les marques à créer leur IA

les infos du NEt Actualités du web   Une couche de traitement automatique du langage permet désormais d'analyser en temps réel la boîte de réception d'une page du réseau social en vue de motoriser un bot. Un nouveau service d'intelligence artificielle a fait irruption...